vendredi 2 décembre 2005

Thème du mois : l'individu dans la société (1)

Piloter ses émotions : égocentrisme ou nécessité collective ?



Au premier abord, il peut sembler égocentrique de parler des réactions émotionnelles sous un angle individuel.



En réalité, ce travail sur les émotions que nous vous proposons est le fondement d'une amélioration indispensable du fonctionnement de la société. Il permet de mettre en place des relations plus saines et plus matures entre les individus.
Si nous nous bornons aux réactions instinctives qui nous gouvernent trop souvent aujourd'hui, la société restera un lieu de conflits stériles et d'injustices... En travaillant sur la compréhension de ce qui se passe en nous, puis chez les autres nous serons en mesure de gérer avec plus de maturité et d’intelligence les tensions et les blocages et de les réduire progressivement.



Au cours des prochaines années les relations entre les gens vont vraisemblablement beaucoup évoluer. Des techniques et des savoir-faire vont se répandre. Des réussites être connues du grand public. En apprivoisant nos réactions émotionnelles et celles de notre environnement nous pouvons espérer avoir un impact positif sur  la société dans son ensemble. Le gain possible en matière de bien-être, bonheur, satisfaction, épanouissement sera inestimable.



0 commentaires:

Publier un commentaire