dimanche 17 décembre 2006

Les trois états de défense

Dans les années 1960, Henri Laborit (chirurgien et scientifique français, rendu célèbre par le film d'Alain Resnais Mon oncle d'Amérique) a mis en évidence trois grands types de réactions automatiques face au danger, qu’il a appelées « états de défense ».

Il a montré que nous aussi, êtres humains, par rapport à un événement ressenti comme un danger, nous réagissons instinctivement :

- par le mouvement qui se traduit par de l’agitation physique, l’envie de partir, la recherche de solutions tous azimuts, l’agitation verbale et cérébrale, etc., tout en éprouvant des sensations d’angoisse et un sentiment de peur ou d’inquiétude ;

- par la lutte  qui se traduit par des paroles ou des gestes agressifs, une élévation du niveau de la voix, un ton cassant, une volonté de passer en force, etc., tout en éprouvant des sensations d’énervement et un sentiment de colère ;

- par le repli  qui se traduit par des phénomènes de blocage, de tétanisation physique et psychologique, une difficulté à s’exprimer, une propension à se dévaloriser, etc., tout en éprouvant une sensation de fatigue et un sentiment de tristesse.




0 commentaires:

Publier un commentaire