dimanche 19 août 2007

Construisons des solutions sans perdant

Cet état d’esprit est au cœur de toutes les techniques présentées dans le livre : « Quelles que soient les circonstances, je cherche une solution qui soit pleinement satisfaisante pour moi et pour lui. Je refuse de tomber dans les ornières habituelles : je gagne, tu perds ou tu gagnes et je perds. »

Jeanne et Pierre, un jeune couple parisien, possèdent une voiture. Jeanne souhaite disposer de la voiture le lendemain matin pour se rendre à un rendez-vous important. Pierre avait, lui aussi, prévu de l'utiliser ce jour-là.

« Tu la prends tous les jours, tu pourrais bien me la laisser ! Pour une fois que je le demande…
– Si je l’utilise tous les jours, c’est bien parce que les transports en commun me feraient perdre un temps considérable ! En plus, demain, j’ai un rendez-vous, moi aussi. »

Comme nous le faisons habituellement, nos protagonistes se focalisent sur le fait de récupérer la voiture, alors que la question, pour l’un comme pour l’autre, est de savoir : « Comment me rendre là où j’ai besoin d’aller ? » Ils ont quitté le registre des faits pour passer dans celui des réactions émotionnelles. Dans le livre, nous vous recommandons une démarche en quatre étapes pour mettre au point des solutions qui conviennent aux deux parties.

Revenons à l'exemple de Jeanne et Pierre :

« Pour résumer : tu as besoin de la voiture entre 11 heures et 13 heures, moi j’en ai besoin pour aller à un rendez-vous tôt le matin.
Quelles seraient les différentes possibilités que tu envisages ? …Tu pars avec moi le matin, tu emmènes un bon livre et tu restes dans la voiture pendant mon rendez-vous… Je pars avec toi, je te dépose à ton rendez-vous et tu te débrouilles… Tu pars avec moi, je te dépose à un endroit qui t’arrange, je te dépose la voiture après mon rendez-vous… Prenons un chauffeur qui s’occupe de nous toute la journée… Tu peux décaler ton rendez-vous…
– Ou toi le tien… Prenons tous les deux une journée de RTT et partons à la mer… Et si nous nous retrouvions à une station de RER après ton rendez-vous… ?
– Bon alors finalement, qu’est-ce qu’on décide ?
– Je pense que la meilleure solution serait que nous nous retrouvions après mon rendez-vous pour que tu récupères la voiture. Il y a une station de RER facilement accessible pour toi.
– Cela me convient tout à fait ; je pourrais venir te chercher à la sortie du bureau  et t'emmener au restaurant. »


0 commentaires:

Publier un commentaire