dimanche 20 août 2006

Accepter, agir : OK, qu’est-ce qu’on fait ?

Depuis quelque temps, Nicolas participe à un groupe de coaching. Lors de la séance de travail suivante, il expose la situation devant les autres participants. Après l’avoir laissé exprimer ses difficultés, ses regrets et ses craintes, l'animateur l'interroge : « Nous avons entendu tes difficultés, et maintenant que vas-tu faire ?... Reprenons chaque problème point par point et, sur chacun, je te propose de regarder les marges de manoeuvre dont tu disposes. Pose-toi la question : « Ok ! Qu'est-ce que je fais ?»



Progressivement, Nicolas a pris conscience que les problèmes étaient importants mais que la situation n’était pas aussi désespérée : il allait vraisemblablement toucher les Assedic ; pour le logement, il peut habiter quelque temps chez un ami ou chez un de ses oncles qui lui avait toujours promis son soutien. Petit à petit, il a passé en revue les différents aspects de sa vie et repris confiance en sa capacité à se sortir de ce
moment difficile.



La phrase « Ok ! Qu'est-ce qu'on fait ? » est particulièrement utile quand le moral flanche et que les difficultés se multiplient. Elle permet de rester dans l’optique « état des lieux ».



Reconnaître que là, maintenant, cela va mal, nous ouvre la possibilité d’avancer. Cette attitude contribue à nous faire sortir de nos réactions de défense et nous remet dans une démarche positive.



« Ok ! », cela veut dire : « Je prends acte de la situation telle qu’elle est, même si elle ne correspond pas à celle que j’avais espérée… »



« Qu'est-ce qu'on fait ? » : « et ce n'est pas une raison pour nous laisser abattre » . Plus nous avons de difficultés et plus cela peut nous donner l’occasion d’aller chercher au fond de nous les talents qui sont les nôtres et que rien ne peut nous enlever. Coupons les branches mortes et continuons à progresser.



A retrouver dans le livre au chapitre 8.
Voir également dans ce blog :
- Dans le feu de l'action
- Le plaisir de se laisser aller
- Les réflexes de base restent les mêmes
- Faisons un bilan précis de nos forces et de nos manques
- Tout va mal pour Nicolas

- Cultivons un état d'esprit proactif
- Serein quoi qu’il arrive d’inattendu
- Cultiver la sérénité : quelques techniques...

- Courage et persévérance !  



0 commentaires:

Publier un commentaire