dimanche 10 novembre 2013

Exemples de profils (2) : Fuite-Repli, Repli-Lutte, et Repli-Fuite

Dans notre billet précédent, nous vous présentions ce que nous appelons les "profils combinés". Voici quelques exemples de personnages pour vous aider à situer ces profils.

  • Françoise (profil 4 de Fuite-Repli) est satisfaite de cette image de créative : il est vrai qu’elle déteste être coincée, et a toujours besoin de changer, de bouger, d’avancer ! Parfois elle s’agite d’ailleurs un peu trop. Elle communique beaucoup et se retrouve souvent dans le rôle de confidente. Elle est ravie d’avoir une image d’écoute mais être la psy de tous est parfois exténuant ! Elle est attentive aux gens, et communique facilement avec tout le monde, mais si on l’empêche d’avancer ou si elle se sent bloquée, elle peut basculer vers des réactions rapides et cassantes, ce qui surprend beaucoup par rapport à son image habituelle. Sous stress, elle s’éparpille, et elle n’aime pas devoir prendre des responsabilités nouvelles. Pourtant, lorsqu’elle les a assumées, elle le fait avec naturel et se retrouve à l’aise.
  • Rachel (profil 5 de Repli-Lutte), prend son temps pour observer et apprendre. Elle acquiert ainsi rapidement une expertise que tous apprécient. Face à un problème important, elle ne perd pas son calme, et souvent arrive à réorganiser et restructurer une activité ou une équipe, sans bruit et sans clash, tout en douceur. Elle est la plus timide au sein d’un groupe, mais quand elle parle, tout le monde l’écoute. Elle n’aime pas être le centre de l’attention et gagnerait à travailler cet aspect-là. Dans sa vie professionnelle, ses compétences ne sont jamais remises en question, et c’est ce qui lui permet de gravir les échelons de façon naturelle, sans lutter contre ses collègues. Son niveau d’expertise se révèle surtout lors des crises, car elle reste calme et les gère très bien. Elle est très à l’aise quand les dossiers sont complexes.
  • Raphaël (profil 6 de Repli-Fuite) ne s’impose pas, il séduit : il est sympa avec tous, et y veille. Il a des difficultés à prendre des décisions difficiles et à dire non. Du coup, il a tendance à toujours rechercher la solution optimale pour tous, quitte à innover. Face à un problème, il s’arrête et aime avoir du temps pour mieux y réfléchir. Raphaël n’aime pas du tout qu’on le bouscule : pour lui ce serait contre-productif. Dans sa vie professionnelle il peut avoir des difficultés à s’imposer au début mais au fur et à mesure qu’on reconnaît ses compétences, son entourage se rend compte de ses fortes capacités à imaginer les évolutions souhaitables à moyen et long terme, qu’il est capable de mener à bien des dossiers complexes grâce à sa persévérance. C’est un observateur fin des relations interpersonnelles et du facteur humain, il sait prendre les gens avec diplomatie. Cela lui permet de bien s’entendre avec des personnalités fortes et de faire baisser les tensions au sein des équipes dans lesquelles il travaille.

0 commentaires:

Publier un commentaire